الأربعاء، 26 فبراير، 2014

التوقيع على ثلاث اتفاقيات شراكة وتعاون تهم التربية والتكوين بين المغرب وفرنسا

بواسطة : tifawt بتاريخ : الأربعاء, فبراير 26, 2014
Mardi 18 février 2014 au siège du Ministère à Rabat, Monsieur Rachid BENMOKHTAR, Ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle, Monsieur Abdelaadim EL GUERROUJ, Ministre Délégué auprès du Ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle  et leur homologue Français, M. Vincent PEILLON, ont présidé, la cérémonie de signature d’une déclaration conjointe relative à l’appui aux classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) et au système de l’agrégation (CPA),  d’un accord portant sur l’appui à la mise en place des sections internationales et du baccalauréat international-option français (BIOF), ainsi qu’une déclaration d’intention visant le renforcement de la coopération entre les deux pays en matière de  formation professionnelle.



S’exprimant à l’occasion de la signature de ces conventions M. Rachid BENMOKHTAR a souligné que la signature de ces accords illustre la volonté des deux pays à consolider davantage leur coopération en matière d’éducation.

Dans le même sillage, M. BENMOKHTAR a précisé que le baccalauréat international «Option français» lancé en septembre dernier à titre expérimental sera étendu à d’autres lycées marocains en vue de permettre à une large population d’élèves de bénéficier de cette formation d’excellence.

Tout en faisant part de sa volonté de former plus d’agrégés et d’aller dans le sens de la qualité, le Ministre a fait observer que la formation des professeurs agrégés formés dans le cadre de la coopération Maroco - Française a donné d’excellents résultats tant au niveau des classes préparatoires aux grandes écoles qu’au niveau des lycées: «ces actions sont en droite ligne avec notre souci de hausser le niveau et d’améliorer la qualité de l’éducation». Pour sa part, M. Peillon s’est félicité de l’excellence des relations d’amitié entre les deux pays et a souligné la détermination de la France à coopérer très  étroitement avec le Maroc sur les questions éducatives et notamment la mise en œuvre de ces accords: «nous sommes inscrits dans la volonté affichée au plus haut niveau  par Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le Président français, François Hollande, et nous sommes prédisposés à mettre les moyens souhaités», a-t -il déclaré. De son côté, M. El Guerrouj a précisé que la signature de ces convention sont à même de renforcer et de développer les relations bilatérales entre les deux départements et a exprimé son souhait de poursuivre cette coopération et d’œuvrer à la promotion de ces relations .Concernant le secteur de la formation professionnelle  ,M. El Guerrouj a souligné que cette déclaration d’entente est venue  à point nommé, pour accompagner la mise en œuvre de la nouvelle stratégie de la formation professionnelle, notamment dans le contexte actuel marqué par la fusion des deux systèmes (formation professionnelle et éducation nationale) en un seul département.

Ainsi ,au terme de la déclaration conjointe concernant les CPGE, les deux parties s’efforceront d’apporter leur appui à une évaluation partagée du dispositif des CPGE au Maroc, d’accompagner la mise à jour de leur curriculum en relation avec l’évolution des programmes des concours d’accès aux grandes écoles Françaises d’ingénieurs et de commerce, la formation continue des professeurs agrégés et le soutien à la création d’un cadre d’inspecteurs dédiés aux CPGE.

S’agissant de l’accord concernant le BIOF, la partie française s’engage à fournir une aide technique à la partie marocaine au cours de la phase d’expérimentation ainsi que lors de  la phase d’extension du dispositif à l’ensemble des délégations provinciales, prévue en septembre prochain.

En outre, la déclaration d’intention concernant la formation professionnelle stipule que les deux parties œuvreront, entre autres, à développer des programmes de coopération visant à accompagner les reformes prévues par la nouvelle stratégie de la formation professionnelle. Il s’agit notamment d’étudier les possibilités de création de centres d’excellence de formation technique, d’examiner la possibilité d’appuyer la mise en place d’un système numérique pour un accès facile des jeunes, à une meilleure information sur l’orientation et d’accompagner la partie marocaine dans l’identification de secteurs d’activités à privilégier pour la conception et la mise en place de deux à trois filières de baccalauréat professionnel.

Ont assisté à cette cérémonie, Son excellence l’Ambassadeur de France au Maroc, les collaborateurs du Ministre français, le Secrétaire Général du département de l’Education Nationale, le Secrétaire Général du département de la Formation Professionnelle   ainsi que quelques directeurs centraux des deux départements.

A l’issue de cette cérémonie, les Ministres ont effectué une visite au Groupe Scolaire André Malraux au cours de laquelle ils ont procédé à l’inauguration officielle du site .Ils ont également visité une classe tri-langue de maternelle .Par ailleurs, ils se sont rendus à l’école Chenier où ils ont assisté à une présentation du Centre d’Etudes Arabes.

A souligner que le Ministre Français et ses homologues marocains ont effectué, lundi 17 février 2014, une visite au lycée My Youssef à Tanger qui abrite une classe de baccalauréat international - option français depuis la présente rentrée scolaire.

ليست هناك تعليقات :

إرسال تعليق

جميع الحقوق محفوضة لذى | |