الخميس، 15 يناير، 2015

L’Ecole nationale supérieure d’administration

بواسطة : chouker khalid بتاريخ : الخميس, يناير 15, 2015
L’Ecole nationale supérieure d’administration remplace l’ENA et l’ISA et passe sous la tutelle du chef de gouvernement. Le projet de loi a été adopté en commission.

La commission de la Justice, de la législation et des droits de l’Homme a la Chambre des représentants a récemment adopté le projet de loi 038.13 relatif à la création de l’Ecole nationale supérieure d’administration (ENSA). Ce texte organise la fusion entre l’Ecole nationale de l’administration (ENA) et l’Institut supérieur d’administration (ISA) afin de former une seule école chargée de former les hauts fonctionnaires.

Le projet de loi prévoit que le Chef du gouvernement devienne le président du conseil d’administration de cette nouvelle structure et permet à celle-ci d’être indépendante d’un point de vue financier et moral. Parmi les autres membres du conseil d’administration figurent des représentants du Conseil supérieur des oulémas (CSO) ainsi que de l’Institut royal de la culture amazighe (IRCAM). L’accès à cette école est conditionné par l’obtention d’une licence.

Le projet de loi sera discuté durant la session plénière de la Chambre des représentants avant d’être transféré à la Chambre des conseillers pour adoption.

Rappelons que l’ENSA doit contribuer à moderniser l’administration publique en la dotant de cadres supérieurs qualifiés. L’ENA et l’ISA se voulaient jusque là complémentaires: l’ENA, créée en 1948 forme des cadres moyens et supérieurs dans les secteurs de l’administration générale, de la diplomatie, de l’économie et des finances. Quant à l’ISA, créée en 1996, elle forme en deux ans des cadres travaillant déjà dans administration, les préparant à assumer des fonctions de responsabilité.

ليست هناك تعليقات :

إرسال تعليق

جميع الحقوق محفوضة لذى | |